Hospitalité avant tout


Authenticité incarnée


Éveilleurs d'instants partagés


Pensez pour vous l'espace et le temps. Être dans l'instant.
L'histoire
Fusion d'histoire,
Histoire de fusions
1866 - 1966
1 Lieu / 3 noms

« Il n’y a pas que les hommes qui font l’Histoire »

Globe & Rome
Hôtel du Globe
Globe et Cecil

« Nulle part plus que dans cette ville il n’y eut de rêves utopistes »

Lyon – Jules Michelet

flyer d'epoque de l'hotel à lyon le globe et cecil

21, rue Gasparin

1860, Lyon, ville lumière, magique, est façonnée par ses deux fleuves, le Rhône et la Saône. Lyon est en mouvement. Tout bouge, se transforme. La place Bellecour, qui en son centre accueille la statue équestre de Louis XIV, est le cœur de la ville. Les ouvertures de rues sont encore très peu nombreuses, la rue Gasparin n’existe pas.

7 familles
Lombart
Girard
Lepreux
Menoux
Cecil
Primat
Auroux Renart

En janvier 1860, dans le cadre du percement de la rue de l’Impératrice, le clos de l’ancienne préfecture est vendu par la ville en plusieurs lots. Etienne Journoud imagine, élabore et dessine en 1861, un projet de débouché de la rue Gasparin sur la place Bellecour, au sud, en forme de passage couvert. Il concerne les deux côtés de la rue Gasparin qui, parallèle à la rue de l’Impératrice, complète le lotissement du clos de l’ancienne préfecture.

Journoud s’associe à l’entrepreneur Pierre Dumont et à un nommé Touzot pour acheter à la ville deux lots de terrains en bordure de la voie nouvelle. L’un, acheté le 19 mars 1862, concerne précisément l’emplacement du projet de 1861, de part et d’autre de la rue. L’autre, acquis le 18 août 1862, concerne un lot situé plus au nord, celui d’un nommé Laville, où seront édifiés plus tard les numéros 15 à 21.

restaurant-lyon -hotel globe et cecil - photo d'époque

Journoud et Dumont se lancent alors avec Antoinette Colombier dans la construction du n° 21. Ainsi commence l’histoire de l’hôtel Globe & Cecil. Nous sommes en 1866.

Dans son origine, l’hôtel est référencé au Vatican comme étant un établissement de bonne réputation où les prélats pouvaient se loger. C’est ce qui détermina très certainement son nom, passant de Grand Hôtel du Globe à Grand Hôtel Globe & Rome (Rome, ville des prélats). Puis, c’est à la séparation de l’Église et de l’État, en 1905, que le Globe & Rome devient le Globe & Cecil.

1896

Dès 1896, la bâtisse est en effet répertoriée comme hôtel du Globe. Globe, un terme largement usité à cette époque qui traduit sans aucun doute possible l’aspect international, l’ouverture sur le monde. Il est également très commun dans cette période de voir le nom du propriétaire de l’hôtel accolé au terme « Globe » d’où le Globe & Cecil.

hote à lyon le globe et cecil

Au commencement, il y eut les familles Lombard, Girard puis Lepreux, Menoux, Cecil et encore Primat, d’illustres inconnus et pourtant… Ces familles, avec leurs histoires, sont les premiers propriétaires de l’hôtel.
Incontestablement, le mot « famille » est le trait commun de toutes ces personnalités qui construiront au fil des années, des décennies et des siècles, l’empreinte indélébile du Globe & Cecil tel qu’il est aujourd’hui.

1966 - 2018

En 1966, la famille Renart rachète l’hôtel et perpétue depuis trois générations la destinée du 21 rue Gasparin. Il est temps de raconter leur histoire…

1 famille

Georges Auroux est un homme d’affaires, grand, élégant, intelligent, un travailleur, un homme choyé par sa famille.

3 générations

Quelques années auparavant, il cesse une activité professionnelle.

Il a 58 ans. Père de deux enfants : Nicole, âgée de 20 ans qui vient tout juste de terminer ses études de notaire, et son frère Jean, de deux ans son cadet, engagé quant à lui dans des études de sciences économiques. Il est impensable pour cet homme doté d’un sérieux sens du commerce de rester sans affaire. Sa seule certitude est de prolonger son aventure sur Lyon. C’est un groupe d’amis qui l’informe qu’un établissement est à vendre. Un hôtel, prestigieux, de renom, le Globe & Cecil.

En 1966, il existe à Lyon peu d’hôtels de grand standing seulement sept sont dignes de ce nom : Le Royal, le Carlton, Le Grand Hôtel, le Terminus, l’Hôtel des étrangers, Le Sofitel et le Globe & Cecil.

Hotel ) Lyon Centre le Globe et Cecil

Complètement novice, il croit en cette bâtisse, son histoire, son potentiel et décide d’en devenir le nouveau propriétaire, ignorant très certainement à ce moment-là que cette aventure entrepreneuriale aurait des répercussions sur trois générations à venir. Sa famille est effrayée. Quelle déchéance sociale ! Hôtelier, c’est inconcevable, indigne après une carrière faite de voyages et de négoces. Loin de se laisser influencer, il relève le défi ! Grâce à son expérience de gestionnaire, Georges Auroux impulsera à l’hôtel Globe & Cecil une tout autre dimension.

Sa fille Nicole est la première à ouvrir les portes du Globe & Cecil et à y travailler. Elle est fiancée à Marc Renart qui entame une carrière très prometteuse dans l’industrie. Nicole, jeune diplômée, ne peut exercer son métier de notaire avant l’âge de 30 ans. La reprise de l’hôtel par son père est pour elle une formidable opportunité lui permettant de faire ses premiers pas dans la vie professionnelle, de soutenir et aider ses parents et surtout de vivre enfin avec Marc.

Cette jeune femme indépendante au tempérament bien trempé, organisée, un brin rock and roll, n’imagine pas à cet instant que le 21 rue Gasparin allait la transporter dans un tourbillon d’événements, d’aventures professionnelles malicieuses et passionnantes.

Son souhait est de faire du Globe & Cecil un hôtel de famille possédant toutes les commodités modernes. Plus qu’une chambre d’hôtel, elle souhaite offrir aux clients une sorte de « chambre secondaire » où l’on se sent comme à la maison. Un hôtel de charme, dans le sens pur et premier du terme, à savoir, le charme authentique d’une bâtisse à l’architecture remarquable, représentative de l’histoire de la ville portée par un intérieur chic et tendance. Un environnement offrant à la fois des objets de famille, une décoration contemporaine et un accueil aussi discret que chaleureux. En somme, une délicieuse parenthèse ressourçante et enveloppante.

Chambre d'hotel au Globe_Cecil_08

Noël 1987, la brutalité du changement.

Noël 1987, Georges Auroux se tue dans un accident de voiture.

À eux deux, ils ont réveillé cette bâtisse. Leur rigueur commune, leur complicité a fait de ces deux étoiles, un quatre étoiles incontournable dans la ville de Lyon. Leur entente était réelle. Elle seule pouvait contrer cet homme si charismatique. Son alter ego s’en est allé. C’est violent, sa mère s’est éteinte deux ans auparavant. Cette femme avec qui elle partageait des liens extraordinaires, compréhensive, aimante, ne peut la soutenir dans cette épreuve. Nicole affectée sait à cet instant précis qu’une page vient irrémédiablement de se tourner.

Chambre à l'hôtel Globe_Cecil_15

Elle a 40 ans, se sait entourée par son mari, ses enfants, ses amis. C’est pourquoi elle n’hésite pas. Plus encore au fond d’elle, elle le sait déjà depuis très longtemps : cet hôtel est sa vie, son doux trésor. Il baigne de souvenirs, de rêves à venir.

Début des années 90, elle entame des travaux impressionnants, impulsés autant par l’évolution des normes hôtelières que le confort toujours prioritaire de ses clients. Elle casse, elle défait, elle pousse les murs, elle libère l’espace.

détail d'une Chambre à l'hotel Globe_Cecil_16

Nicole a bientôt 60 ans, toujours aussi déterminée, investie et passionnée par cette bâtisse du 21 rue Gasparin. Elle adore cet hôtel, elle y a construit sa vie. Chacun de ses enfants a couru dans ces couloirs, a investi chaque étage, a ouvert toutes les portes, y a trouvé des trésors aussi bien dans les malles du sous-sol qu’au sein de ce fameux sixième étage qui garde de façon si touchante les traces du passé : les tommettes, un ancien lit en fer forgé, les placards incrustés dans les murs.

Le temps est venu de passer la main avec toute la nostalgie, l’inquiétude et la fierté que cela suscite. Loïc, le plus jeune fils de Nicole est quasiment né au Globe & Cecil. Cet hôtel est sa maison, il en connaît les moindres recoins. Ces murs représentent un point d’ancrage fort. Le Globe & Cecil c’est avant tout pour lui, l’odeur du rôti de veau de sa mère et de son gâteau au chocolat… Mais c’est aussi des chantiers permanents, le plaisir de découvrir la cave avec son père ou encore l’odeur de tabac de son grand-père, puis celle de cigarette de sa mère. Assurément, le 21 rue Gasparin lui apporte une forme de quiétude, de bien-être.

2009
Loïc Renart succède à son grand- père et à sa mère, pour pérenniser, optimiser, développer l’aventure.

Loïc en est persuadé : il a sa place dans l’hôtel familial. Il est peut-être même celui qui succédera à son grand-père, à sa mère.

Logo Globe&Cecil - Hotel à lyon centre

2009, il choisit de provoquer le destin en présentant à Nicole une reprise en deux ans. En avril 2012, il signe définitivement le protocole d’achat. Un acte important et une fois de plus familial. Laurence, sa sœur, Jean-Baptiste son frère aîné, sont à l’écoute, compréhensifs. Marc, son père, lui, fait le lien. Il accompagne cette passation officielle, impulsant ainsi la troisième génération d’exploitation du Globe & Cecil par la famille Auroux-Renart. S’installer dans le bureau de la direction, prendre officiellement possession des lieux, procure à Loïc un émoi profond. Il mesure le geste. Il perpétue l’histoire entrepreneuriale de son grand-père et de sa mère.

2017
Création de la collection d’hébergements à l'identité affirmée Precious Time

Loïc perpétue le travail de son grand-père et de Nicole en investissant chaque année dans des travaux de rénovation : une chambre bistrot à la française, une salle des petits- déjeuners repensée, ornée de grandes tables, des lustres contemporains surdimensionnés. En clin d’œil à Nicole cet espace est baptisé Mouna, le diminutif affectueux que donnent les enfants de Laurence, Loïc et Jean-Baptiste, à leur grand- mère Nicole.

Toutefois une question reste entière.
valeurs de notre marque Precious Time

Le monde bouge, comment lutter contre la concurrence de ces nouvelles « formes d’hébergements », contre les chaînes multinationales? Cette interrogation en amène légitimement une autre : comment le Globe & Cecil doit-il vieillir ? Nicole avait impulsé l’esprit de l’hôtel, un hôtel de charme, une chambre d’hôtel se transformant en « chambre secondaire ». Comment ce concept doit-il évoluer aujourd’hui et par quels moyens ?

L’hôtel est ce que l’on nomme dans la profession un hôtel indépendant, dépourvu des grands budgets des chaînes hôtelières ou établissements de luxe. Loin de décourager Loïc, cette réalité va stimuler ce bâtisseur. Il souhaite emmener toute son équipe dans cette aventure.

Juin 2017
Acquisition de l’Hôtel du Simplon Loïc prend la suite de Madame Reverchon

La solution devient quasi évidente pour ce dirigeant-entrepreneur atypique. La faisabilité de son projet passera par la mutualisation de plusieurs services de l’établissement. Ce n’est donc pas « un » Globe & Cecil, mais bien « des » Globe & Cecil qu’il faut imaginer. Créer une collection.

logo de l'hotel du simplon à Lyon 2

Il anticipe l’avenir. Il est imprégné de la notion d’artisan hôtelier, c’est même son socle. C’est à travers elle qu’il travaille aujourd’hui à cet hôtel nouvelle génération. N’est-il pas temps de remettre le client au centre de l’hôtel et d’accepter ses attentes propres ? Il s’entoure d’investisseurs, de conseillers financiers, d’architectes, de designers, d’artisans du bâtiment pour avancer et rendre concret son rêve, son intuition.

Été 2017
Mise aux couleurs de la marque des chambres du Globe et Cecil

Plus qu’un hôtel, il souhaite apporter une autre dimension au Globe & Cecil. II désire proposer une expérience hôtelière que l’on sent, que l’on voit, que l’on goûte, que l’on écoute, que l’on touche. Un hôtel ouvert sur la ville, un hôtel « bureau » où chacun peut garder le lien avec ses activités professionnelles dans le confort d’une maison accueillante, chaleureuse, moderne.

Son énergie, il la concentre dans l’élaboration de cette marque « Globe & Cecil », cette collection de biens et de services prônant le « Precious Time ».

Sept. 2017 – Mars 2018
Mise aux couleurs de la marque de l’Hôtel du Simplon

L’ESPRIT DE LA COLLECTION
Penser pour vous l’espace & le temps… Etre dans l’instant.

hotel simplon lyon perrache

L’instant : ce moment si bref niché entre passé et futur, ce minuscule élément constitutif du temps, relativement court quelle que soit sa durée absolue, est Précieux.

Ralentir, décélérer, faire une halte, dans le mouvement de la ville, de la vie, pour cueillir l’instant présent, ici et maintenant, telle est notre ambition.

hotel du simplon lyon

Chaque établissement de notre collection est unique : une place de vie locale, lovée dans son environnement, fruit d’une fusion d’histoires, ancrée dans son quartier, dessinée à l’encre indélébile…. C’est une succession d’instants précieux qui lui confère sa singularité. Du franchissement du seuil nait l’esperluette, symbole de la rencontre entre le lieu et l’ Homme, telle le souvenir d’une relation singulière.
La multiplier est notre vocation, pour ainsi devenir pour vous des éveilleurs d’instants.

Eveiller la curiosité de nos hôtes, susciter, faire naître, faire éclore, sensibiliser, déclencher, stimuler…. Provoquer l’étonnement, proposer des histoires authentiques, incarner l’hospitalité à chaque instant, dans chaque aménagement, dans chaque objet, à au travers de nos services, telle est notre quête !

Juin 2018

S’attacher à ressentir le moment présent, échapper à la notion de temps, devient la manière de ressentir l’éternité. Vivre l’instant, envisager le temps autrement nous invite à inventer de multiples récits… à écrire son itinéraire, à dessiner sa vie, à être attentif à soi et à l’autre.

Un nouveau Lobby au 21 rue Gasparin
Ouverture du Comptoir de Cécil

Nos lieux sont autant d’étincelles pour éveiller l’instant et les rencontres… pour y tisser des liens.

Précieux est cet instant de la rencontre, duquel naît toute relation !

restaurant à lyon centre le comptoir cecil
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok